Reportages



Vélage de race charolaise

Vélage de race charolaise

Dans notre Sud Morvan, les éleveurs sont des passionnés qui souhaitent toujours la meilleure génétique de façon à ce que son cheptel soit connu et reconnu.

La reproduction est majoritairement naturelle et les éleveurs jugent les animaux sur leurs performances de croissance et surtout pour notre bassin allaitant sur les qualités maternelles des mères notamment sur les facilités pour mettre bas et pour les questions de fertilité.

Les éleveurs du Morvan pratiquent principalement le vêlage de printemps et s'appuient sur une alimentation rigoureuse.

La difficulté réside parfois à la naissance, avec des années ou les césariennes sont plus pratiqués que d'autres. D'une manière générale notre bassin de vaches allaitantes produit des veaux dans la plus pur tradition Charolaise avec des résultats de grande qualité.

Voir l'interview: Vélage de race charolaise
Races bovines laitiéres, allaitantes ou mixtes

Races bovines laitiéres, allaitantes ou mixtes

- Les vaches laitières sont élevées pour leur production de lait. Mais dans les laitières, certaine race font de très bonne viande de boucherie. Parmi les races bovines laitières nous retrouvons la Simmental, la Montbéliarde, la Normande, la Prim'Holstein, la Vosgienne.

- Les races à viandes (ou allaitantes) sont connues dans les rayons des bouchers et se déclinent pour les amateurs par la tendreté, la finesse, la couleur, la saveur. Chaque race a ses propres qualités et le résultat est conditionné par des caractéristiques génétiques et le mode d’élevage. Les races à viandes sont triées selon 3 critères spécifiques.

- L'autre spécificité des races à viande, c'est les races allaitantes qui allaitent leurs petits veaux aux pis de la mère.

Voir l'interview: Races bovines laitiéres, allaitantes ou mixtes
Viandes de boucherie à rôtir ou à griller, temps de cuisson, poids par personne

Viandes de boucherie à rôtir ou à griller, temps de cuisson,  poids par personne

Le temps de cuisson d’une viande saignante est calculé sur une base d’un quart d’heure par livre (500 g) pour des pièces de 3 à 4 livres, mais un morceau d’une livre exige plus d’un quart d’heure, car il faut toujours le temps de saisir le tour.

Pour rôtir les viandes, on emploie le four, parfois la cocotte. Pour les recettes qui concernent le rôti, celui-ci doit être ou piqué de fins lardons, comme le filet de bœuf, ou enveloppé d’une barde de lard gras, puis salé et mis au four d’autant plus chaud que le morceau est petit. Un rôti doit s’arroser souvent pendant la cuisson avec la graisse qui en coule. Compter 15 mn de cuisson par livre en règle générale.

Voir l'interview: Viandes de boucherie à rôtir ou à griller, temps de cuisson,  poids par personne
La traditionnel côte de porc : 3 recettes faciles !

La traditionnel côte de porc : 3 recettes faciles !

Comme recette nous vous proposerons une recette classique de la côte faite à la poêle et pour les gourmands nous l’accompagnerons avec une petite sauce à la moutarde.

Une autre recette aussi simple et qui me rappelle les petits plats que me faisait mon père, une côte de porc à la sauce tomate. J’avais oublié que cette formule est super bonne et qu’elle reste aussi un plat simple à mettre en œuvre.

Enfin une recette pour les gourmands ou la douce fusion d’oignons confits, de Comté fondu et du porc avec une sauce au miel fera leur bonheur...

Voir l'interview: La traditionnel côte de porc : 3 recettes faciles !

© Nature et Régions 2011-2017

Contact - Informations légales - Confidentialité des données - Préférences